Kit Dynojet

TDM 850 (93)

Installation de kit Dynojet Stage #1 avec filtre à air K&N.

Préparation

  • Utilisation de la Revue Moto Technique N°. : 85. Tout y est bien décrit.
  • Il faut prévoir un plan de travail propre et bien éclairé.
  • Outils:
    Un petit cliquet avec rallonge courte, douille de 8, 10 et 12.
    Une clé plate de 10.
    Clés Allen (6 pans) de 3 et 4.
    Un tournevis cruciforme de qualité.
    Un petit tournevis plat
    Une pince à becs fins.
    Un appareil de réglage de synchronisation (facultatif mais conseillé)
  • Durée totale des travaux:
    En travaillant calmement: 4 heures la première fois, un peu plus d’ 1 heure après plusieurs essais.

Montage avec pots d’origines.

Accessibilité

  • Ôter la selle
  • Démonter les caches latéraux et le carénage de tête de fourche (total 12 vis Allen + 4 de 10).
    Attention au connecteur du feu de position qui se débranche en pressant une petite languette.
  • Enlever le réservoir: 2 vis de chaque côté à l’avant plus une à l’arrière; mettre le robinet d’essence sur “OFF” et débrancher la canalisation inférieure, celle qui est cerclée d’une espèce de ressort puis enlever les deux vis de 8 pour détacher le robinet.
  • Enlever la boîte à air (1 vis à l’avant et les colliers fixés sur les carbus, un tube reniflard et un tube d’évent.)
    Attention à la rondelle de la vis avant qui à tendance à tomber et se cacher quelque part sur le moteur.
  • Remplacer le filtre à air d’origine par le nouveau K&N (3 vis).
  • Enlever la batterie et son support.

Démontage carburateur

  • Débrancher le câble de starter (vis cruciforme).
  • Dévisser la vis de fixation de la manette de réglage de ralenti (vis de 10)
  • Débrancher l’arrivée d’essence : le tube entre les deux carburateurs. Attention au petit filtre à essence qui est juste poussé dans le tuyau.
  • Enlever les tuyaux de vidange de carburateur.
  • Desserrer les colliers des carburateurs (vis Allen de 3). Prendre la vis la plus basse, près de la pipe d’admission.
  • Tirer sur les carburateurs pour les sortir des pipes d’admission. Débrancher les câbles d’accélérateur. Desserrer la vis de réglage de jeu (vis de 10) et retirer le câble du dessus, puis de dessous. Attention à l’essence qui risque de couler des carbus.
  • Enlever les carburateurs. Il risquent d’être retenus par la vis de réglage de ralenti et les divers tuyaux. Vider les cuves en récupérant l’essence.

Installation du kit

Le kit est livré avec tous les éléments pour tous les modèles de TDM.
La documentation est réduite au strict minimum et totalement insuffisante pour un non initié.
Pour cette intervention j’ai choisi les gicleurs de 150, comme mentionné dans la doc.
Vider l’essence des cuves de carburateur en agissant sur les vis appropriées.
Travailler d’abord sur un carburateur, puis sur l’autre.

  • Démonter la chambre de dépression : couvercle noir retenu par deux vis. Attention à ne pas perdre le petit joint torique.
  • Sortir le ressort de boisseau. Une petite pièce en plastique blanc est fixée au bout et est retirée en même temps.
  • Renverser le carburateur. L’aiguille tombe. Une grande rondelle métallique qui était au fond tombe, et ne sera plus utilisée.
  • Prendre la nouvelle aiguille Dynojet et placer un nouveau circlips en position 2, c’est à dire au deuxième cran à partir du dessus.
  • Enlever la rondelle plastique de l’ancienne aiguille en la glissant vers le bas et la mettre sur la nouvelle aiguille au même endroit sous le circlips.
  • Placer une nouvelle rondelle métallique, plus petite que l’originale, au-dessus de l’aiguille, sur le circlips.
  • Placer l’aiguille dans le puits et vérifier que la rondelle est bien restée sur la tête de l’aiguille.
  • Mettre le ressort par-dessus.
  • Remettre le couvercle en vérifiant que le petit joint torique est à sa place.
  • Démonter le fond de cuve. Ce sont 4 vis cruciformes (M5x12) fortement serrées. Utiliser un tournevis bien ajusté pour éviter de détruire les têtes des vis.
  • Enlever le gicleur de starter. Il est placé en biais et très accessible. Il retient par une languette le gicleur principal.
  • Enlever le gicleur principal en tirant délicatement dessus.
  • Placer le gicleur Dynojet en y ayant placé au préalable un nouveau joint torique.
  • Remettre le gicleur de starter et la fixation du gicleur principal en place.
  • Remettre la cuve en place.
  • Réglage de la richesse. Tourner la vis de richesse délicatement à fond, sans forcer, et la desserrer de 2 ½ tours. Le réglage d’origine était identique.

Procéder sur l’autre carburateur.

Remonter le tout.
Pour le remontage des câbles d’accélérateur, qui est la partie la plus ennuyeuse, monter d’abord celui du dessus en laissant la vis de réglage au dehors de son logement puis placer le câble du dessous. Mettre la vis de réglage en place, la serrer en laissant du jeux aux câbles.
Veiller à ne pas forcer le serrage des deux vis du robinet d’essence (aluminium).

Montage avec pots Marving.

J’ai pris les gicleurs de 155 avec les pots Marving
Le son est plus sourd et correspond plus à un bruit de moto, sans être gênant.

Réglages finaux

Les réglages qui sont les plus satisfaisants ont ont été obtenus après une dizaine d’essais.
Réglages avec les pots Marving: Gicleurs de 155, aiguille au plus bas (1er cran), aucune rondelle métallique, vis de richesse à -3 tours. La synchronisation à du être corrigée.

Résultats

Augmentation de puissance. C’était pas prévu, mais ça fait du bien.
Le trou à l’accélération entre 2200 et 3000 t/mn a été presque éliminé. Mais elle hésite encore très légèrement vers 2200 t/mn.
Les accélérations sont plus franches.
La vitesse de pointe est identique mais semble atteinte plus vite.
Le confort à été nettement amélioré.

Voici les courbes de puissance mesurées au banc Rotronic chez Pro-Bike à Mulhouse.

Au départ, la machine est donnée pour 77 CV.

Pots d’origine.
Gicleurs de 150, aiguille au deuxième cran.
En vert la puissance (84,02)  et couple (8,367)  au moteur. En rouge puissance (62.83) et couple (6.431)  à la roue.

Pots Marving
Gicleurs de 155, aiguille au deuxième cran:
En bleu la puissance (84.80) et couple (8.647) au moteur. En mauve puissance (64.06) et couple (6.693)  à la roue.
A noter, une grosse augmentation du couple jusqu’à 4000 t/mn.