Victory CCT

Victory Cross Country Tour (CCT)

Généralités

Dénomination: Victory Cross Country Tour (XCT ou CCT selon l’origine)

Le choix

J’ai remplacé le scooter BMW par une moto.
Pas n’importe laquelle, un modèle Touring américain qui m’a plu dès sa sortie. En fait il en existe peu qui corresponde à mes critères.
Dans les modèles susceptibles de m’intéresser il y avait la Kawasaki 1700 Voyager, la Harley Davidson Electra Glide Ultra Classic et la Victory Cross Country Tour. J’ai essayé les modèles mécaniquement équivalent pour me faire une idée des modèles convoités.

Kawasaki 1700 Voyager

La Kawasaki est pas mal dans l’ensemble, notamment le prix qui est le plus bas des trois. C’était mon premier choix. Seulement voilà, j’avais essayé le modèle Custom qui est la même base et j’étais surpris par le réel manque de garde au sol. Impossible de rouler à allure normale sans avoir peur de frotter ,ou pire, à chaque virage.

Harley Davidson Electra Glide Ultra Classic

La Harley a été celle qui m’a rendu les meilleures sensations moteur, notamment le peu de bruit de distribution grâce à sa distribution culbutée, et de bonnes sensations générales. Mais c’est franchement trop cher, et toute la visserie est au pas anglais. Il faudrait que j’investisse dans de l’outillage particulier et ça m’embête un peu. La mécanique est vieillotte, pas les tiges de culbuteurs non ça c’est très bien, mais l’ensemble fait fouillis. Ça reste une moto ancienne, mais aboutie. Je m’y sens un peu à l’étroit. Elle serait bien pour un prix raisonnable.

Victory Cross Country Tour

La Victory est celle qui a le meilleur équilibre routier, bonne tenue de route et garde au sol, qui permet de rouler l’esprit tranquille. Sa gueule particulière et moderne tranche avec le classicisme de l’incontournable dessin Harley. Le moteur est moderne et l’ensemble est métrique. Mais c’est d’abord son design qui m’a interpellé. Elle est superbe.
Autre avantage: un grand pilote trouvera suffisamment de place pour être à l’aise.

J’avais vu celle-ci chez Power Moto à Thise et quelques semaines plus tard j’ai craqué. C’est d’ailleurs chez eux que j’ai pu essayer une Cross Roads pendant un bon moment et où j’ai découvert positivement la marque.
Essais et impressions.

J’aime beaucoup son design, c’est à la fois moderne et classique. Ça ne ressemble pas vraiment à une Harley bien qu’elle s’en inspire probablement. D’un autre côté c’est difficile de faire une moto Touring qui ne ressemble pas à de l’existant bien que la Vision -encore Victory- sorte de l’ordinaire. La couleur rouge “Havasu Red Pearl and Black” lui sied parfaitement.

La marque Victory est assez récente en France (depuis environ 2010) et le réseau de concessionnaires peu étoffé. J’ai par exemple de chez moi une heure et demi au mieux pour rejoindre mon mécano le plus proche. Lorsque je dois faire une révision je pars du bureau et dans ce cas je dois prendre une demi journée libre pour effectuer la révision. Cela engendre des coûts importants et beaucoup de temps perdu.
Je le fais évidemment lorsque c’est possible mais force est de constater que c’est une importante contrainte.
Pouvoir faire les révisions moi-même est ici une chance certaine.

L’essai

A l’arrêt elle en impose!

Quand on s’assoie dessus elle semble massive, elle est grande avec beaucoup de place pour les jambes. Le séant est confortablement posé sur une selle large et moelleuse et les mains tombent naturellement sur les poignées. Les pieds ont beaucoup de place sur leur plate-forme, on peut les bouger ce qui est un avantage sur longue distance.
Les poignées ainsi que les sièges sont chauffants à deux niveaux, chacun ayant son interrupteur dédié à sa selle.
La passagère est bien lotie aussi avec un dossier bien large et des marchepieds réglables. Il manque peut-être des accoudoirs.

La protection est excellente, je l’ai testée le premier jour lorsque je l’ai cherchée. J’ai d’abord été gêné par le fait que je sois obligé de regarder au travers du pare brise, mais après un moment je m’y suis fait. Mais j’aimerais quand même essayer un pare brise plus petit. Il n’y à guère que le ruissellement de l’eau sur le casque qui vienne mouiller le buste. Très peu d’eau passe entre le haut et le bas de carénage. L’importante protection proposée risque de provoquer une surchauffe du pilote en été car le moteur se trouve juste entre ses jambes, à cet effet des aérations sont judicieusement placées dans les protège-jambes.

La bagagerie est sa force: un coffre énorme qui s’enlève en deux minutes en lui donnant une gueule de bagger sympathique, des valises assez grandes mais un peu étroites et des rangements dans les protections de jambes. Au total il y en a pour 155L.
La suspension est à réglage pneumatique ce qui permet de ne pas talonner. Cela devrait confirmer un confort de haut vol.
Les rétroviseurs sont très bien placés, avec une vision parfaite sur l’arrière et ne vibrent pas.
La poignée de frein droite est réglable, la poignée d’embrayage -à câble- est quand à elle assez dure à manœuvrer.

Moteur!

On entend bien que de gros pistons bougent dans les cylindres. La sonorité quand à elle est feutrée à cause de la castration par les normes antipollution. Il n’y a pas de vibrations gênantes.

Un gros “clong” se fait entendre lors du passage en première, les autres un peu moins. Le passage de vitesse se fait uniquement avec l’avant du pied, la branche arrière est disponible en accessoire pour ceux qui préfèrent changer les vitesses à l’américaine.
La moto s’ébroue avec force mais sans nervosité. Il s’agit d’être attentif à basse vitesse car elle embarque facilement si le guidon est tourné dans le coin. Le poids se fait sentir à l’arrêt ou lorsqu’on doit déplacer le bestiau en poussant des jambes, mais passé la vitesse d’un vélo l’équilibre est excellent. Je suis d’ailleurs surpris d’une certaine agilité pour l’engin que c’est, d’ailleurs confirmée sur la route.
Le moteur n’a pas de peine à pousser la bête de 400Kg + le quintal du pilote et a de la réserve au cas où. La montée en régime est franche et s’accompagne d’un son sympathique, un peu rageur, mais pas la peine d’aller vers la zone rouge car il s’essouffle rapidement.
L’échappement distille un bruit relativement faible et l’on entend un peu plus la mécanique à l’avant mais c’est assez équilibré. Pour rouler longtemps il vaut mieux ne pas être assourdi par un échappement trop libre mais un peu plus de volume serait néanmoins bienvenu.

J’ai ajouté le dossier pilote qui améliore -encore- le confort et permet de rouler longtemps sans fatigue. La peau des fesses démange bien avant que le dos n’appelle à l’aide. En accessoire j’ai aussi mis les poignées passager, que j’ai enlevées par la suite, et les grilles sur les valises. Tous ces accessoires sont d’excellente qualité que l’on paie au prix fort.

Ce que j’aime le plus:
– Très bonne protection.
– Les reprises dans la plage des vitesses usuelles.
– Moto plaisante à conduire
– Très bonne tenue de route. La garde au sol permet de rouler sans arrière pensée. L’équilibre général met en confiance.
– Entretien réduit. On pourrait faire mieux en passant les révisions de 8’000km à 10’000km.
– Bagagerie bien pensée et volumineuse.

Ce que j’aime le moins:
– Affichage de la consommation en Km/Litre pas pratique du tout en Europe.
– La jauge d’essence baisse après environ 100 km puis descend vite jusqu’à la réserve. Lorsque le témoin de réserve s’allume l’afficheur le rappelle: inutile, il vaudrait mieux indiquer la distance restante possible.
– Petit problème d’injection quand le moteur est froid.
– L’affichage des vitesses ne change que lorsqu’on lâche l’embrayage. Tant que le levier d’embrayage est tiré l’afficheur indique un tiret. Déroutant!
– Les interrupteurs de chauffage de selles sont incommodes. Difficile de cerner la position d’arrêt au milieu, il aurait été judicieux de placer l’arrêt en bas pour qu’un contrôle d’extinction soit facilité.
– L’appel de phares n’existe pas, il y a bien un interrupteur au dessus du commodo pour passer de code en phare mais il aurait du être utilisé pour le mode d’affichage de l’ordinateur de bord, et à l’inverse la gestion des phares devrait être à l’index.
– La bulle est fixe et de par sa taille oblige à regarder au travers, mieux serait une bulle réglable.
– Le moteur dégage une forte chaleur désagréable par une journée estivale à 30°c ou plus.

A revoir par le constructeur:
– Un échappement libéré (un peu)
– Réglage de la précontrainte de l’amortisseur arrière électrique (compresseur)
– Un freinage avant plus mordant
– Une boîte automatique
– Un espacement des vidanges de 10’000km au lieu de actuellement 8’000km
– Des points de levage pour faire l’entretien sans prendre appui sous le carter moteur.
– Une bulle électrique
– Une meilleure gestion de la chaleur dégagée par le moteur
– Un pneu arrière de 180/65-16″ pour avoir plus de choix

Améliorations possibles en accessoire:
– Un échappement libéré (un peu)
– Un dossier pilote
– Des accoudoirs pour la passagère
– Des poignées pour la passagère
– Protection des valises
– etc.

Caractéristiques techniques:

DescriptionValeur

Moteur
Type Bicylindre en V à 50°
Alésage x course101 mm x 108 mm
Cylindrée1731cc
Puissance nominale54KW (73cv)
Couple max.
Taux de compression9.4/1
Gestion moteur
Dépollution CatalyseurEuro 3
Performances / Consommations
Vitesse maximale (sur circuit)
Consommation de carburant en l/100 km à une vitesse constante de 90 km/h
Consommation de carburant en l/100 km à une vitesse constante de 120 km/h
RefroidissementAir et huile
Réservoir d'essence22L dont 4.5L de réserve
Type de carburantEssence sans plomb, compatible E10
Capacité d’huile4.73 L
Equipement électrique
Alternateur48 A
Batterie12 V/18 AH
Transmission
EmbrayageA bain d’huile, commande par câble.
Boîte de vitesses6 rapport, la 6eme en overdrive (surmultipliée)
TransmissionPar courroie crantée
Partie cycle / Freins
Cadre
Guidage de la roue avantSuspension Fourche inversée diamètre 43mm
Guidage de la roue arrièreSuspension Amortisseur pneumatique à action progressive
Débattement avant / arrière130 mm / 120 mm
Pression d’air dans l’amortisseur arrière maxi4.9bar
Une table de pression est collée dans le couvercle de la valise droite
Empattement1670 mm
Chasse
Angle de tête de fourche31°
RouesEn aluminium coulé
Jante avant18×3.5″
Jante arrière16x5"
Pneu avant130/70 R18 , 2.6 bar
Pneu arrière180/16 R16, 2.8 bar
Freins avantDouble disque 300 mm à 4 pistons
Freins arrièreSimple disque 300 mm à 2 pistons
ABS
Dimmensions / Poids
Longueur2.747 m
Largeur hors tout100 cm
Hauteur hors tout152.5 cm
Hauteur de selle à vide667 mm
Poids à vide en ordre de marche (tous pleins faits)399 kg
Poids total maximum autorisé (PTRA)617 kg
Charge utile (avec équipement de série)218 kg
Capacité utile du réservoir d'essence22 l (dont réserve 4.5 l)
Pneumatiques
Avant130/70 R18 M/C 63H
Arrière180/60 R16 M/C 80H

Les pneus montés sont listés dans “Partie Cycle”

Documentation

Manuel d’utilisation
Accessoires

Images

Accessoires

J’ai ajouté des accessoires: dossier pilote, poignées passager et grille de valises.

J’ai démonté les poignées passager après quelques temps d’utilisation. La place est insuffisante pour le maintien correct à cause des grilles de valise. De plus les poignées gênent lorsque que la passagère étend ses jambes.

22.08.2015 Installation d’une bulle plus petite.

J’ai installé la bulle Victory Flip Windshield P/N 2878174. Elle a une hauteur de 27.5cm, l’originale ayant 45cm de hauteur (mesurée au milieu).

Je l’ai démontée un peu plus tard à cause des turbulences qu’elle génère. Plus de détail en page “Partie cycle”.